Loire-Atlantique : remontes contre les methodes de l’enseignant de CP, des parents d’eleves reclament son commencement

Loire-Atlantique : remontes contre les methodes de l’enseignant de CP, des parents d’eleves reclament son commencement

Des parents d’eleves de la ecole publique de Saint-Brevin les Pins denoncent le comportement d’un enseignant de CP et reclament le commencement

Devant l’antenne de l’Inspection academique de Saint-Nazaire, ils seront une quinzaine a brandir des pancartes, votre lundi 29 novembre 2021. « Maman, je ne suis pas assez fort Afin de lire », peut-on lire sur une. « Papa, je ne souhaite plus aller a l’ecole » sur une autre.

Depuis quelques jours, ces parents (ou grands-parents) d’eleves d’une classe de CP de l’ecole Francois-Dallet de Saint-Brevin-les-Pins ont decide de se rebeller contre les methodes et le comportement de l’enseignant vis-a-vis des enfants… moins de trois semaines apres sa nomination.

« Mon fils s’est cache dans les toilettes »

Ils parlent de « brimades », d‘ »humiliations », mais aussi d‘ »injonctions paradoxales ».

« plusieurs enfants font des cauchemars, d’autres de l’enuresie (pipi au lit, NDLR), un de l’eczema soudain. Mon fils s’est cache en toilettes a la maison etant donne qu’il ne voulait pas aller a l’ecole »

« Cela stigmatise les eleves en expliquant a ceux qui reussissent un exercice qu’ils n’auront https://datingmentor.org/fr/faceflow-review/ pas de recompense a cause d’untel qui ne l’a gui?re reussi. Mes bambins ne comprennent nullement pourquoi ils paraissent punis sur une chaise, au fond une classe ».

Faits similaires a Corsept

Au rectorat, la question reste sensible. Car l’histoire sent le rechauffe. Notre meme enseignant avait deja ete « ecarte » pour des faits similaires a Corsept… a plusieurs kilometres de la, depuis tout franchement deux annees. L’affaire avait fait grand bruit a l’epoque quand nos parents etaient montes au creneau.

« On ne voulait pas rester via le passif de l’enseignant, mais identiques faits se reproduisent. La peau ne est en mesure de nullement mentir a votre age-la ».

Secret bien garde

Le secret de son arrivee a l’ecole Francois-Dallet avait ete bien garde. Depuis la rentree, c’est une institutrice remplacante qui officiait a l’espace de l’enseignant titulaire.

Gwenael reste sidere par le manque de communication de l’Education nationale.

« On n’a ete averti que au cours d’une reunion de debut d’annee avec sa remplacante. Le 8 novembre, il a fera son apparition dans la classe sans que personne n’ait ete enfile au courant, aussi nullement sa remplacante. On a appris le arrivee par des gamins de six ans ! ».

Gwenael, un parent d’eleve

24 absents le 18 novembre !

Symboliquement, les parents ont l’ensemble de retire leurs enfants de l’ecole jeudi 18 novembre, journee nationale contre le harcelement scolaire. Depuis une telle date, 6 eleves sur 24 manquent a l’appel au quotidien en moyenne. Plusieurs ont change d’ecole, voire ete descolarises ; d’autres seront absents suivant les disponibilites de garde familiales. « ca est anxiogene », resume 1 papa.

Les parents ont liste la totalite des faits relates via leurs enfants et les ont transmis a l’inspectrice de l’education nationale d’la circonscription, Emmanuelle Nivesse-Jover. Cette derniere les a rencontres dernierement.

« Je leur ai explique votre qu’on proposait comme accompagnement en permanence. Depuis principalement votre suivi en classe via un conseiller pedagogique (present une matinee tous les 10 heures, NDLR) ».

Emmanuelle Nivesse-Jover, inspectrice de l’Education nationale

Selon l’inspectrice, l’enseignant n’a commis aucune faute technique qui justifie une sanction.

Les parents veulent des reponses

Mes parents en veulent surtout a l’Education nationale, Afin de le manque de reactivite.

« On a d’abord essaye de jouer le jeu, afin que ca ne prenne jamais trop d’ampleur, mais c’est limite quand on ne rejette jamais la faute dans nous. Vu le passif, ce n’est jamais admissible que le systeme lui ait permis de continuer a exercer avec des enfants ».

Contactee, l’Inspection d’academie ne nous avait jamais donne signe de life ce lundi jour.

… la mairie aussi

Du cote en mairie de Saint-Brevin-les-Pins, on te prend l’affaire au bon, meme si La selection des enseignants n’est gui?re du ressort de la Ville.

Alerte de votre votre epineux dossier, le maire Yannick Morez a ecrit l’annee derniere a Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale. Ce lundi apres-midi, il a joint le cabinet du Rectorat d’academie pour lui enjoindre de reagir (tres) vite.

« On ne est en mesure de jamais rester dans une position bloquee comme ca. Il y a des enfants descolarises et ca, votre n’est pas acceptable. Il en va aussi d’la securite de l’enseignant Lorsque l’on voit l’importance des reactions i  propos des reseaux sociaux ».

Yannick Morez, maire de Saint-Brevin

Mes parents seront prets a maintenir votre sit-in devant les locaux de l’inspection nationale tant qu’ils n’auront nullement obtenu gain de cause. C’est-a-dire le remplacement de l’enseignant.

Cet article vous fut utile ? Sachez que vous pouvez suivre Notre Courrier du Pays de Retz dans l’espace Mon Actu . En 1 clic, apres inscription, vous y retrouverez toute l’actualite de les villes et marques favorites.

Comments are closed.