Il existe un moment, en 2010, j’suis tombee via un article de Ioudgine publie via le blog “Bouillon de Luxure” sur Les Inrocks intitule, “Je suis un penis”.

Il existe un moment, en 2010, j’suis tombee via un article de Ioudgine publie via le blog “Bouillon de Luxure” sur Les Inrocks intitule, “Je suis un penis”.

Un article drole, qui pour une fois donnait la parole a votre organe plutot meconnu de l’anatomie masculine : le penis. “ j’habite un penis relie a un humain, mon humain. Cela s’appelle Jeantoine. Ouais ben j’ai gui?re choisi. Il a 33 annees, ca fera 15 printemps qu’on bosse en team”, pouvait-on ainsi lire en preambule de votre post devenu Afin de plusieurs une reference.

Si etant, nous avons voulu en savoir plus sur le evoque organe, aussi on a choisi des volontaires, franc et gui?re trop pudique sur la question, ayant accepte de nous parler de leur sexe. Ils ont compris notre curiosite et se seront meme pris au jeu, flattes Afin de la plupart, de votre interet non feint Afin de leur entrejambes. Et enfin intarissables di?s qu’ils se retrouvent en tronche a tronche avec notre journaliste, ainsi, en bien anonymat.

Faisons les presentations : ont aimablement collabore a une enquete : Antonio, 40 annees, eclairagiste, Denis, 43 ans, libraire, Christophe, 51 ans, cuisinier, Alex, 30 annees, musicien, Yann, 39 ans, prof de gym, et Manu, 36 ans, informaticien.

Independance et mouvements

On demande a les hi?tes pour commencer s’ils considerent un sexe tel un alter ego ? Reponse quasi unanime : moyennement. Si pas de ne conteste un certaine autonomie a leur membre, celui-ci reste une part d’eux-meme. “Parfois, ca crois tout seul, constate Antonio. En meme temps, c’est toi ! Ta virilite, et cela fait que tu es votre homme. C’est ta fierte masculine”. Christophe plussoie : “Il reste i  chaque fois en mouvement, c’est tel 1 escargot qui bouge entre tes jambes… Meme assis, en reunion, tu le sens remuer. Tantot y retrecit (pas qu’a ma mer), tantot il grandit. Un tantinet independamment de toi. Cela a sa life propre. Moi, je le ressens quelque peu tel le double, mon prolongement”.

Neanmoins, dans l’ensemble, eux et lui ne font qu’un, avec chacune des variations possibles pour decrire cette relation hautement intime. “C’est comme la main gauche , resume Denis. Il fera part de moi”. “C’est votre appendice, precise Manu. Parfois assez genant, encombrant. Jamais la ou il faut : quand tu fais du velo, du scooter ou que tu montes a la corde… Je crois que j’ai le sexe qui correspond a le caractere : puissant, temeraire, aventurier, toujours partant… Je me demande si avec un sexe plus discret, j’aurais ete plus reservee.”

Complexes et confiance en soi

Evidemment, ceux ayant accepte de repondre a une enquete ne sont gui?re nos plus complexes. Mais leur autosatisfaction parai®t assez representative une majorite des garcons. Et si l’on leur requi?te s’il le trouve excellent, leurs reponses laissent peu de doute. “J’en suis plutot content, explique Denis. Aussi bien au repos qu’en erection. Je le trouve plutot excellent. D’ailleurs il m’arrive d’etre “mannequin bite”, pour des bijoux erotiques. D’ordinaire, Afin de les photos, on me demande de ne pas etre vraiment en erection, juste entre 2. C’est assez sexy.”

Christophe, quant a lui, ne tarit gui?re d’eloges sur le sien. “Je l’estime fripon, coquin”, lance-t-il en souriant. “ C’est un aventurier qui se glisse partout et connait des zones qu’il est le seul a explorer. Je l’aime bien, il ressemble. Il a votre cote aristocratique et comedien. Au moment oi? une femme le regarde avec l’envie, je me sens tres homme”, poursuit-il. C’est au tour d’Alex de partir dans une diatribe via le sexe : “Je vis tres beaucoup avec lui, je l’aime beaucoup. Je suis a l’aise avec. Je n’ai aucun probleme a me balader a poil”. Yann considere le sien comme “fidele”, qui ne le decoit pas.

By Ana Gassent – Getty Images

Vient enfin le tour des fort satisfaits. Manu reste l’un d’entre eux et ne tarit jamais d’eloges sur le sexe. “Il est enorme !”, lance-t-il fier tel 1 coq. Rapidement, on ne va plus l’arreter. “Il m’arrive bien d’etre surpris quand je sors une douche et passe devant le miroir… En fait, on s’habitue a le sexe, on n’a gui?re le choix. Le mien me convient, il me plait. Toute le experience repose concernant lui, sa taille. J’en eprouve une certaine fierte. Parfois il s’est revele legendaire. J’suis entendu que diverses dames se souviennent mieux de lui que de moi”, dit-il tres serieusement.

Une question de taille

Un enchainement bon avec la question suivante : et la taille, ca compte ? Complexe Afin de des volontaires “tres a l’aise avec leur sexe” de repondre sciemment a cette question. Mais tous fremissent a l’idee qu’ils auraient pu en avoir un trop petit. “Je me sens sur que la taille du sexe influe sur notre personnalite . Un trop petit, benaughty appli de rencontre ca rend vraiment plus introverti”, lache Manu, toujours aussi intarissable dans la taille exceptionnelle de son entrejambes.

“Le mien est de bonne taille, nous evoque Denis, qui a eu matiere a comparaison en tournant dans quelques scenes de porno ; tout le monde l’a decouvert, j’ai vu celui des autres. Oui, ca va… C’est important de le savoir, ca donne une certaine confiance en soi, peut-etre une certaine prestance”. “Je suis dans la bonne moyenne, affirme egalement Christophe, satisfait. Mais bien sur, le sujet se pose, meme a le age. “Tu te requi?tes toujours comment paraissent les autres, confirme Antonio, surtout a 16 ou 17 annees. D’autant que ces autres te lancent des vannes. C’est un eternel theme entre garcons : la taille, la forme… Ce qui te rassure, apri?s, c’est les meufs. Moi, aujourd’hui ca va, j’habite content. Mais j’imagine que je pourrais etre tres en gali?re a l’aise si j’avais un sexe trop petit, ou en gali?re fichu”.

Meme son de cloche du cote de Yann : “ Moi, j’ai beaucoup vecu ce sujet car ca va, mais cette histoire de taille ca est en mesure de vraiment etre cruel. Comme je frequente des vestiaires de sport depuis l’age de 6 annees, j’en ai vu des kikettes. De chacune des religions et de chacune des formes… C’est incroyable comme y n’y en a gui?re deux semblables.“

Sous controle

Comments are closed.